Genèse de la Cité

Au début ce fut un rêve très cher aux intellectuels et créateurs tunisiens qui ont nourri depuis très longtemps l’espoir de voir leur ville, la cité de Tunis qui donne sur la méditerranée, cette mer commune, berceau de toutes les civilisations, ouvrir grands ses bras pour accueillir les artistes, au sein d’un immense espace où la culture est reine. Et comme toute naissance, l’accouchement fut douloureux. Le rêve des artistes et des intellectuels s’est fracassé sur les rivages rocailleux d’un pays en effervescence. Entamé avec ferveur et enthousiasme, les travaux de la cité se sont arrêtés plus d’une fois, offrant à voir un spectacle désolant d’une bâtisse abandonnée. Des années d’attentes se sont écoulées chargées d’espoir et de peur de voir le rêve s’effriter. Et comme par miracle, le souhait de nos artistes et intellectuels a été exaucé. Le chantier a repris de plus belle offrant à voir un merveilleux spectacle où les bâtisseurs des temps modernes s’acharnent corps et âme pour achever ce projet colossal. La Cité de la Culture a pris forme avec un édifice s’étendant sur 8,6 Hectares et une superbe tour qui offre une vue panoramique de la capitale.

Une Cité qui chéri ses enfants créateurs et artistes, ses enfants innovateurs et modernistes, ses enfants jaloux de leur patrimoine, ses enfants assoiffés d’histoire… Une Cité au cœur de la cité, une ville au cœur de la ville. Un espace libre et libéré où la création ne connait pas de limites et où les expressions les plus innovantes s’épanouissent à travers des œuvres accomplies dans une majestueuse démonstration du génie créateur des jeunes en matière de danse, de poésie, de théâtre, de cinéma et d’image, d’art plastique…

Depuis son inauguration solennelle le 21 mars 2018, la Cité de la Culture a ouvert ses pôles pour être la meilleure plateforme pour la création culturelles et les manifestations artistiques avec trois théâtres, un musée d’art moderne et contemporain qui répond aux normes techniques internationales, trois salles d’exposition, une cinémathèque, un Pôle pour les Lettres et le Livre, un centre pour la promotion des industries culturelles numériques et un pôle regroupant les institutions de références en matière des arts scéniques, visuels et cinématographiques…

Cette bâtisse abrite également des espaces dédiés aux arts du spectacle avec un théâtre d’Opéra d’une capacité de 1800 chaises, un théâtre des régions de 700 chaises, un théâtre des jeunes créateurs de 300 chaises et six autres espaces de répétitions, de production et d’archivage.

Déjà baptisée la Cité des Cités, elle abrite des galeries d’expositions artistiques, une réserve des acquisitions nationales et un pôle dédié au cinéma avec deux salles de projection dont la première offre 350 chaises et la seconde 150 chaises outre la cinémathèque et l’auditorium avec ses 100 chaises.

La Cité de la culture dispose par ailleurs de 45 bureaux et espaces administratifs, une salle de congrès et des espaces dédiés au commerce. Un choix volontaire offrant à la cité l’opportunité de se suffire à elle-même sur la base d’une gestion autonome basée sur les principes de l’efficacité et la transparence.

La Cité offre des attractions qui ne manqueront pas de faire des heureux parmi ses visiteurs qui seront à coup sûr ébahis par le merveilleux spectacle de la tour de verre d’une superficie de 180 m2 qui se compose de deux étages conçus pour accueillir également des conférences et des rencontres tous azimuts.

La Cité de la culture est un espace intelligent où les techniques les plus modernes en matière de communication sont très présentes. Une Cité amie de la nature et de l’environnement, en accord avec son temps, ouverte sur toutes les cultures du monde, soucieuse de ses racines et inclusive. Une Cité qui parle au monde, en tunisien.